Ils sont notre histoire …

Pour aussi parler des joueurs qui n’étaient pas des offensifs, aujourd’hui, Jean-Marie Termolle.

image

Né à Baudour le 5 juillet 1945, c’est à Binche que très jeune, Jean-Marie Termolle émigre et va goûter à ses premiers émois footballistiques.

Il avait à peine 16 ans quand il prend la pointe de l’attaque des Gilles en Promotion avant de se faire repérer par les émissaires du Sporting où il va jouer de 1966 à 1975.

Il recule progressivement dans le jeu au point de devenir le back droit de la dream team qui, en 69, finissait le championnat de D 1 à la deuxième place..

Il fut, international militaire et eut aussi les honneurs d’une cape B. Conjuguant longtemps études et foot, il devait, à 29 ans faire un choix et privilégia de mettre en valeur son diplôme de technicien chimiste.

Après avoir entraîné les scolaires, juniors et espoirs zébrés, il s’occupa quelque temps du scouting pour le compte de l’équipe A.

Aujourd’hui, le coeur n’y est plus et ce n’est plus qu’à de rares occasions qu’on peut le croiser dans les travées du stade: «Le public ne peut plus s’identifier à des garçons qui pour la plupart ne sont pas du coin.»

Son seul contact reste le comité d’animation de l’école des jeunes. Il continue à l’animer avec d’autres anciens. Il a pour but d’aider discrètement mais efficacement les moins bien nantis à s’épanouir sous la vareuse noire et blanche

Ferber vers Mouscron ?

logo_forum

Roman Ferber va rejoindre Mouscron sous forme de prêt d’après La Dernière Heure. Le Sporting était à la recherche d’une solution pour son attaquant en qui il croit pour l’avenir mais qui n’a que peu souvent l’occasion de montrer ses qualités sur le terrain: il n’a joué que 22 minutes cette saison et passe comme le troisième choix après Pollet et Bedia.
Son départ pourrait être compensé par l’arrivée de Trezeguet (Anderlecht). Affaire à suivre…

État des lieux du 27/08/2016 à 18 heures – situation à ce jour

Les chiffres :

Au moment ou j’écris ces lignes, le Sporting est premier du classement et n’a pas encore connu la défaite.

Le bilan chiffré est de 11 points sur 15 soit extrapolé, 66 points à la fin des 30 matches de la phase classique.

Cependant, je pense que nous devons rester les 2 pieds sur terre et ne pas nous emballer sur base de ce premier bilan chiffré, en effet :

La situation du noyau peut fortement évoluer dans les prochains jours, c’est à dire à échéance du mercato :

– Genk qui vient de réaliser une plus value sur un transfert sortant de 10,5 millions €, est très intéressé par Mata et a les moyens financiers de le faire venir. Il n’y a actuellement personne pour le remplacer à son poste.

Mandanda ne veut pas être numéro 2 et va tout faire pour partir.

– Bruges cherche un demi récupérateur, et, est intéressé par Marcq. Le Club a bien entendu les moyens financiers de la faire venir.

Ces transferts représenteraient une très grosse moins value du noyau pour sa partie gardien, défense et milieu récupérateur.

L’entrejeu et sa partie soutien d’attaque ne répond pas à l’attente actuellement ( cf. le match au Standard ).

Mazzu va t’il réussir à faire prendre la mayonnaise? (nonobstant la valeur intrinsèque des Ninis, Benavente, Tainmont, Baby etc…)

En ce qui concerne la ligne d’attaque :

– La percée de Fall nous permet les espoirs les plus fous.

– Les 2 buts de Pollet vont t’ils réveiller le loup qui dort (ou qui dormait…).

– Les nouveaux arrivés vont-ils s’intégrer.

Nous collectionnons actuellement les blessés de longue durée, ( 3 joueurs ) ce qui déforce numériquement notre noyau.

Si Mazzu réussi à faire prendre la mayonnaise et que nous n’enregistrons aucun transfert sortant nous pourrons raisonnablement être très optimistes.

Par contre s’il ne parvient pas à faire prendre la mayonnaise et si nous enregistrons des départs, nous devrons être assez pessimistes.

Et vous, quel est votre avis ?

J5-RCSC – Eupen 3 – 2

JUPILER PRO LEAGUE — 5ème Journée

RCSC-Eupen

Royal Charleroi Sporting Club – ASE Eupen 3 – 2

RCSC : Penneteau, Mata, Martos, Willems, N’Ganga, Marcq, Diandy, Fall, Tainmont (85e Baby), Bakar (63e Ninis), Pollet (74e Bedia)

Eupen : Van Crombrugge, Diagne, Hackenberg, Blondelle, Al-Abdulrahman, Amani, Garcia, Sylla, Ocansey, Onyekuru, Taulemesse (73e Cases)

Buteurs : Willems (18e) 1-0, Pollet (30e) 2-0, Pollet (32e) 3-0, CSC (44e) 3-1, Onyekuru (47e) 3-2

Cartes jaunes : Marcq, Diandy, Hackenberg, Garcia, Blondelle, Ninis

Stade : Pays de Charleroi

Assistance : 7.269

Arbitre : M. Laforge

Victoire dans la difficulté face à Eupen !

Les zèbres se sont imposés ce soir face à Eupen, réussissant à se faire peur ! En effet, menant par trois buts à zéro, ils se sont vu presque rattrapés par leurs opposants du jour. 

Les zèbres glanent dont trois précieux points dans la douleur.

Les buts ont été inscrits par Pollet (2x), mais surtout Willems, auteur d’un superbe but en première période. 

A noter le but contre son camp de Marcq.

Plus d’infos à suivre…

J5-RCSC – Eupen : La sélection

Eupen

Felice Mazzù a sélectionné les joueurs suivants pour la rencontre face à Eupen :

Mandanda, Martos, Dessoleil, Boulenger, Tainmont, Mata, Diandy, Fall, Ninis, Bakar, Pollet, Willems, Bedia, Penneteau, Baby, Marcq, N’Ganga, Libertiaux, Poulain

Blessés : Stevance, Marinos, Saglik, Baume

Non repris : Benavente, Zajkov

Suspendu : Ferber

Arbitre : Nicolas Laforge

RCSC – Eupen : Préface du match

RCSC-Eupen

Ce vendredi 26 août 2016 à 20h30, le Sporting reçoit Eupen, dans le cadre de la 5ième journée de la phase classique de la Jupiler Pro League.

 

 

Présentation de l’adversaire :

Eupen occupe actuellement la 12ième place du classement avec 4 points en 4 rencontres. Dimanche dernier, il ont arraché le nul contre Anderlecht (2-2). Les Pandas sont donc actuellement en forme (une victoire et un nul, après avoir commencé le championnat par deux défaites).

Il s’agit seulement de leur deuxième saison en D1, après y avoir déjà participé lors de la saison 2010-2011. Ils étaient alors redescendus en D2 (après y avoir envoyé le Sporting lors des PO3). Depuis, ils ont participé à plusieurs reprises au tour final, sans toutefois décrocher un ticket de promu. Cette saison, ils ont été promus en D1A à la place du White Star étant donné que celui-ci n’a pas obtenu la licence pour évoluer en D1A/D1B (et est donc relégué en D1 amateur).

Leur effectif n’est pas très fourni en joueurs qui connaissent la D1. Une grande majorité des joueurs vient de l’ « Aspire Academy », qui est d’ailleurs le propriétaire Qatari du club.

Et notre Sporting ?

Après avoir engrangé 8 points en 4 rencontres, et en étant invaincus depuis le début de la saison, il faudra confirmer ce vendredi et continuer a prendre des points capitaux contre des équipes à la portée des zèbres.

Ombre au tableau, la blessure de Saglik (voir notre article), lors d’un entrainement cette semaine, qui le maintiendra éloigné des terrains pour de (trop) nombreux mois. Avec un Ninis qui n’est pas parvenu à faire le lien entre les lignes le weekend dernier, un Benavente qui reprend seulement les entraînements, et un Bakar qui n’a pas encore presté en championnat, la direction va devoir s’atteler à la recherche d’un profil similaire (Belge ou assimilé presque inévitablement) d’ici la fin du mercato dans 1 semaine. Ceci en plus de dossiers brûlants : un attaquant confirmé, une milieu récupérateur prêt à suppléer Marcq et Diandy,… ?

Contrairement aux 2 derniers matchs lors desquels le Sporting se contentait de laisser l’adversaire faire le jeu et tenter de miser sur la défense et la contre-attaque, il faudra prendre les choses en main et construire. Deux milieux récupérateurs seront-ils donc nécessaires contre Eupen ? Assisterons-nous à un retour au 4-4-2 ? L’association PolletBedia est donc fort probable si Mazzù décidait de changer de schéma.

Baby serait une solution idéale sur le flanc gauche pour avoir un apport défensif non négligeable en cas de 4-4-2.

Les dernières confrontations :

Les 2 clubs se sont seulement affrontés à 8 reprises :

  • Lors de la compétition régulière de D1 de la saison 2010-2011 : 1 victoire chacun.
  • Lors des PO3 de la saison 2010-2011 : 2 victoires pour Eupen, 1 défaite pour le Sporting et 1 match nul.
  • Lors du championnat de D2, saison 2011-2012 : 2 victoires pour le Sporting.

 

Le Sporting va-t-il rester invaincu et continuer à prendre de précieux points ? Réponse ce vendredi, à 20h30.